J'ai enfin reçu mon ! Il s'agit d'une mise en œuvre d'une méthode contraceptive masculine dite thermique.
J'en ferais des retours sur mon expérience d'utilisateur avec le mot clef , afin que vous puissiez les suivre plus facilement, ou en faire de même si vous voulez. 😀

Rappel en quelques mots des principes du fonctionnement de base.
La création de spermatozoïdes ne peut se faire que si la températures des testicules n'est pas trop élevée.
Si on élève la température, la production de spermatozoïdes est perturbée.
Si la température est assez élevée et le nombre de spermatozoïdes peut assez baisser pour faire atteindre un seuil de stérilité reconnu médicalement.



L'élévation nécessaire de la température est assez faible, au final.
La méthode la plus pratique qu'on a trouvé à ce jour pour ce faire est simplement mécanique : il s'agit de remettre les testicules au chaud, au plus près du corps.



Cette méthode a essentiellement été mise en œuvre avec des slips modifiés, mais il n'y a pas encore de mise en œuvre « massifiée », qui soit accessible autrement qu'avec du temps, de la patience, du , ou un entourage avec des gens qui savent déjà coudre et sont près à faire ça.



Il est maintenant possible d'acheter des anneaux de silicone qui permettent de faire la même chose, sous le nom commercial d'adroswitch.
Le principe de la pose est expliqué sur le schéma suivant (avec, forcément, une représentation de pénis).



Notez qu'un cycle de spermatogénèse s'étalant sur 74 jours, il sera donc nécessaire de le porter pendant cette durée (à raison de 15 heures par jour) avant d'espérer atteindre un taux de spermatozoïdes fonctionnels dans le sperme qui permette de caractériser une stérilité temporaire.



Parce-que oui, cette méthode a l'avantage d'être temporaire.
Quand on veut retrouver de la fertilité, arrêter de porter l'androswitch pendant deux à trois mois permettra de retrouver une fertilité normale.



Voilà pour la théorie en quelques mots (je peux développer sur demande). Passons à la pratique.
En France, il est possible d'acheter un androswitch sur le site thoreme.com/ pour la somme de 37 euros, plus 7 euros de frais de ports, soit 44 euros.



Ce n'est pas donné, mais ce n'est pas non plus franchement hors de portée financièrement parlant, en comparaison à d'autres moyens de contraception, pour hommes comme pour femmes. Même si on prend en compte qu'il est conseillé d'un acheter au moins un second pour éviter l'arrêt de contraception en cas de perte.
Étant donné que l'anneau est en silicone on peut facilement espérer le voir durer plusieurs années.



Évidemment, même si le silicone est très souple, les androswitch sont vendu dans cinq tailles différentes, de taille XS à XL, et un tableau de correspondance de taille par rapport à un pénis en érection est indiqué sur le site.



Le mien a été livré dix jours après que je l'ai commandé, c'était la 107ème commande depuis la création du site. C'est dire si c'est encore peu connu.
Pour ceux à qui ça importe (ce qui n'est clairement pas mon cas), l'emballage est neutre, de la même manière que le propose les vendeurs de sextoys par correspondance. L'emballage est minimal.



Je ne l'ai reçu que ce matin même, et je n'ai pas encore beaucoup de retours à faire sur le confort dans des circonstances variées et sur la durée.
Je peux quand-même donner même donner mes premières impressions de néophyte et pas habitué. Je vous dirais sur la durée s'il y a lieu.
Entre autre, ce soir après un après-midi à le porter à la piscine (hé oui, je commence sur les chapeaux de roue).



Follow

Image de pénis, mise en place d'un contraceptif. 

J'ai trouvé la mise en place assez facile. En une minute, c'était posé, mais je manque de confiance en moi, et ne suis pas certain de la qualité de la pose.
Pour moi c'est un peu inconfortable les cinq premières minutes, mais là ça fait deux heures que je le porte et que ce soit debout, assis, couché ou en marchant, je l'ai déjà oublié.
C'est un boxer que je porte par dessus. Il faut que j'y fasse attention pour le remarquer.



Le peu d'inconfort que je ressens parfois, c'est comme quand on a envie de remettre ses testicules un peu en place dans un slip trop serré, mais en moins désagréable encore.



En tout cas, je me sens pour le moment suffisamment à l'aise en le portant pour envisager facilement de le porter cet après-midi à la piscine, et voir comment je me sens avec en nageant ou en faisant des mouvements improbables en jouant dans l'eau avec DeuxAns.
Ce sera un peu mon premier « stress test » maison.



Vous trouverez plus d'informations théoriques et pratiques sur cette méthode (mais moins précisément sur l'androswitch en particulier) sur cette page en particulier et sur le site en général :
contraceptionmasculine.fr/la-m
Quelques bons PDF sont aussi en lien sur ces pages.



Mon intention ici est moins de donner des informations technico-pratiques sur la méthode de contraception thermique masculine − même si je vais sûrement répondre aux questions quand elles viennent si j'en suis capable − que de permettre aux gens de savoir un peu à quoi s'attendre avec cette méthode peu connue, et quels peuvent être les écueils ou points forts en fonction d'un mode de vie donné.



Parce-que, oui, pour les hommes comme pour les femmes, la meilleur méthode de contraception, c'est celle qui convient à son corps et à son mode de vie.
Et comment se faire une idée à priori si on n'a aucun retour préalable et un peu extensif pour permettre d'avoir au moins une base de comparaison ?



Je reste évidemment ouvert aux questions sur le sujet, au moins pour tout le temps où je tenterai l'expérience et continuerai à alimenter le mot clef .


@parleur lors d' une vasectomie on fait un spermogramme 3mois après pour vérifier l'efficacité. Dans ton cas comment cela se passe ?

@melinux Pareil. Et il est conseillé de continuer à en faire une ou deux par an pour vérifier que tout se passe bien.

@parleur tu nous diras si c'est un succès pour toi ?

@melinux C'est ce que je prévois.
Et je dirai aussi si c'est un échec. :)

@parleur Merci infiniment pour ce fil, on a trop peu d'infos sur la contraception masculine (cis). Est-ce-que tu es sensé le garder tout le temps tout le temps ? Genre pendant la douche, la nuit, etc... Tu vois des raisons qui te ferait l'enlever ? Est-ce-qu'il y a un temps maximum au delà duquel, si tu l'enlève, ça ne fait plus "effet contraceptif"? :x

@maiwann Il est en général conseillé de le porter au moins quinze heures par jour pour s'assurer de l'efficacité, peu importe quand. Il semble que ça puisse fonctionner au moins avec une ou deux heures de moins. Là, je préfère l'enlever la nuit.
Pour le peu que j'ai pu l'utiliser, je n'ai pas l'impression qu'il y ait des activités qui pourraient vraiment nécessiter de l'enlever.

@maiwann Pour le moment je trouve que c'est juste un peu inconfortable sur la durée, du coup l'enlever de temps en temps c'est agréable.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon - Instance Mastodon sur parleur.net

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!