Show more

On dirait que la poele a servi à jouer au tennis avec toutes les pierres de l'alpage.

Il suffirait pourtant de peu pour rendre cette micre-cabane très agréable.
Je vais voir ce que je peux faire pour y remédier.

Même pas une étagère pour ranger le matériel et la bouffe. 😑

Monter voir la cabane du haut, celle du Charnier, me mettait plutôt de bonne humeur, mais j'y ai découvert que le berger l'a laissé dégueulasse et que les éleveurs n'ont ni remonté le niveau, ni permis que ça se passe bien.
En vrac : de la vaisselle pas faite depuis l'an dernier, pas de balai, des conserves verre et métal vides, de vieilles chaussures trouées, une bouteille de gaz mais pas de gazinière (!), un matelas qui serait assez propre… pour le chien, pas de chaise…

Voici, vu du bas, une bonne partie du quartier de montagne où je garderai les brebis dans une semaine, et jusqu'au 15 août environ
Ma mission déjà acceptée : faire manger tous ces petites parceller d'herbe entre les pierriers.
Le sommet à droite dans les nuages : le Grand Ferrand.
Le gros tas de cailloux en face : la Tête de Vallon Pierra.
Et le charmant petit nom du vallon : le Charnier.

Sans vouloir nier le côté politique des conflits sur Mastodon, ça me semble être une erreur d'en nier les cotés personnels et les égos blessés, et de ne pas se servir se cette constatation pour tenter d'utiliser des outils qii permettraient d'ouvrir à chacun et ensemble des voies de sortie de conflit qui puissent tirer tout le monde vers le haut.

Le berger de l'an passé m'a laissé dans un placard un peu de riz. Du riz en sachet cuisson !
Hérétique ! Impie ! Comment tes brebis ont-elles pu survivre face à un tel affront envers la nature !

Ça, c'est un commissariat comme on les aime, grand comme un poulailler, deux fois plus petits que ma cabane.
À moins que ce ne soit « bigger on the inside ».

en France.

Mon chien et moi, on vient d'arriver à une nouvelle cabane, où on va rester entre dix et quinze jours avant de monter encore plus haut en montagne. Elle est un peu pourrie, mais on peut aussi dire qu'elle a un charme très rustique.
Il y a encore plein d'herbe autour, mais attendez de voir ça à la fin de l'été. 😀

Il y a en ce moment sur Mastodon tellement de gens qui parlent les uns les autres sans se mentionner clairement ou sans se nommer ni faire de lien vers les discussions incriminées que j'ai l'impression d'être face à un texte à trou ou à une grille de mots croisés . Ça rend abusivement compliqué la formation d'un avis éclairé. 😑

Bon, s'il n'y avait pas ma série , je me serais dit un truc du genre « je reviens sur le quand les choses se seront calmées. Dans deux ans, par exemple. ».

Comme j'ai des accouphènes à l'oreille droite je préfère marcher dans un sens de la pente plutôt que dans l'autre pour garder les brebis à l'oreille et les chercher dans les bois.
Je suis un genre de Dahu d'oreille.

À moi, les grands espaces ouverts d'où je peux surveiller et guider tout le troupeau à plusieurs centaines de mètres de distance !

Demain ou après-demain, je passe enfin du au . Enfin de la vraie montagne et enfin fini cette screugneugneu de garde en forêt où je n'ai que deux sentiers où passer facilement et où je ne vois jamais plus de trente brebis sur mille à la fois.

Je me suis fait interpeller de manière désagréable sur la piste que je descends en voiture par des touristes en trotinette électrique à grosses roues.
Ils voulaient me dire que les voitures sont interdites sur cette piste.
J'ai pu leur crier par la fenêtre pendant qu'ils s'en allaient en me tournant le dos : « C'est mon lieu de vie et de travail, j'suis le berger ».
Étonnamment ils ne se sont pas retournés pour s'excuser.

La pente est tellement glissante d'une boue tassée par les brebis qu'en la remontant j'ai l'impression de participer à des épreuves des jeux d'Intervilles.

Une voisine du squat du 38 rue d'Alembert met le bâtiment en vente sur Le Bon Coin.
Même l'argumentaire bancal, la rhétorique et les personnes visées semblent avoir été copié/collé depuis le site de Grenoble « Le Changement » (sic).
placegrenet.fr/2019/07/02/anno

C'est cohérent avec la première attaque en tout cas. Avant neuf heures du matin, un lendemain de jour de pluie, et un peu dans la brume.

Bon bon bon… Je viens de voir passer une brebis mordue à la gorge. Ça sent l'attaque de , tout ça. Il va falloir que je regarde attentivement les autres pour voir les blessées, et chercher d'éventuels restes et cadavres dans les bois. 😕

Bon, puisque j'en suis à parler drogues, une anecdote.
Il y a quelques années un éleveur m'a dit sur le ton de la blague, mais c'est révélateur de quelque-chose du métier en général : « Non mais tu ne bois pas, tu ne fumes pas… t'es pas un vrai berger, en fait ! ».

Show more
Mastodon - Instance Mastodon sur parleur.net

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!